Les 8 pièges de l'Attention (2) : le Silence intérieur

Mis à jour : 30 mars 2019



Le silence intérieur

Les 8 pièges de l’attention

Je vous retrouve aujourd’hui pour faire suite à mon article sur les 8 pièges de l’attention.

Et comme je vous l’avais précisé je vais entamer une présentation de chacun de ces 8 pièges !

Ainsi aujourd’hui je vais vous parler du silence intérieur.

La pollution sonore extérieure

Dans notre société actuelle nous vivons dans une bulle quasi constante de bruits.

La télé, les réseaux sociaux, la musique de fond dans les zones commerciales, les bruits des engins à moteurs, les bavardages incessants …tout cela constitue une chaîne constante de sons que notre être reçoit.

Mais les bruits et les sons ne proviennent pas que de l’extérieur ils se situent également en nous.

En effet nos pensées, nos ruminations nos questionnements constituent également un bruit de fond permanent.

Pour se guérir de cette pollution sonore extérieure nous allons rentrer en contact avec la nature, nous isoler des sources sonores perturbatrices pour nous purifier, nous détendre.

La pollution sonore est un véritable problème de civilisation qui mériterait à elle seule au moins un article.


Le silence intérieur

Mais quand on parle de conscience, d’éveil on parlera plutôt du silence intérieur.

Et dès que l’on pense au silence intérieur on va penser à la méditation ou à la relaxation.

Bien sûr la méditation, consiste avant tout à faire le vide, donc le silence en nous.

Le silence en nous en quoi cela consiste exactement ?

Notre mental, notre petit vélo dans notre tête, est toujours en activité.

L’objectif de la méditation et des pratiques d’éveil est de couper le mental :

littéralement d’éteindre, de ralentir le flot de nos pensées.

D’après le docteur Daniel Amen (psychiatre américain spécialiste des désordres cérébraux):

- nous élaborons 60000 pensées par jour soit 1 toute les 0,7 seconde

- 95% de ces pensées seraient les mêmes que la veille

- 80% seraient négatives !

Vous voyez à quel point faire le silence intérieur est un objectif nécessaire, salutaire mais aussi sacrément difficile !

Faire le silence intérieur est donc d’une importance capitale pour piéger notre attention et faire de la place pour du nouveau en nous.


Pourquoi faire le silence intérieur en nous ?

Pour ne plus être uniquement le jouet de notre mental et ouvrir notre champ de conscience à de nouvelles expériences : passer du connu à un inconnu,de la passivité à la créativité.

Chaque jour, nous reproduisons 95% de nos pensées !

Cela signifie que nous limitons notre vie à ce que nous connaissons, à ce que l’on nous a transmis par l’éducation, la morale, les religions, les idéologies .

Cela dénote un manque de curiosité, une peur d’affronter l’inconnu.

Avoir le courage du nouveau

Faire le silence à l’intérieur de nous c’est prendre le risque de vivre du nouveau ;

La belle affaire !

La tâche semble à première vue assez colossale.

Cela n’est pas un raison pour ne pas tenter l’aventure.

La méditation ou plutôt les techniques de méditations sont nombreuses.

Selon votre profil vous vous tournerez vers une technique ou une autre.

Je vais, dans cet article je vous faire part de mon point de vue à ce sujet.


Le silence intérieur : une pratique du quotidien

Je pense que le silence intérieur est une pratique du quotidien.

Je veux dire par là qu’elle doit pouvoir s’intégrer dans touts les moments de votre vie .

Décider de faire une ou plusieurs médiations quotidiennes ou lors d’une retraite ou d’un stage c’est très bien.

Mais cela ne vous permettra pas forcément de lier ce travail à votre vie quotidienne.

Vous allez couper le mental pendant 20 minutes, pendant plusieurs jours dans un contexte adapté, facilitant puis vous reprendrez vos activités mais dans un contexte beaucoup moins adapté !

Cette remarque est valable pour tous les pièges de l’attention.


Des pensées créatives et des pensées limitantes

L’essentiel est d’être capable petit à petit de filtrer minutes après minutes, vos pensées, entre celles qui sont créatives pour vous et celles qui qui vous limitent.

Vous ne pourrez jamais faire le silence intérieur en permanence. C’est tout simplement impossible !

Mais vous pouvez sélectionner des pensées qui vous portent, qui sont au service de votre raison d’être, de votre créativité.

Je vous invite pour cela à profitez de mon atelier comment restaurer une juste estime de vous.

En effet dans cet atelier je vous partage, dans le deuxième module, un exercice magnifique : trouver sa raison d’être.

A tout moment de votre vie vous pourrez mesurer si vos pensées penchent du coté de votre raison d’être ou au contraire si elles vous conduisent à vous restreindre vous limiter dans votre intelligence créative.

Pour moi je dirai en résumé que faire le silence intérieur doit vous permettre de faire le tri en vous entre les pensées qui vous poussent à exprimer votre puissance créative et celles qui vous amènent à vous critiquer, vous limiter et à reproduire un modèle qui n’est pas vraiment vous.


puissance créatrice

Vivre dans sa puissance souveraine

Oui, faire le silence intérieur, vous amène à sortir de votre zone de confort et à vous confronter à la seule véritable question : est ce que je suis prêt à me réaliser et à m’exprimer dans ma nature créative ?

Vous le constatez , faire le silence intérieure n’est pas qu’une question de méthode de méditation : c’est prendre la décision de me confronter à mon potentiel créatif et arrêter de subir l’influence du monde extérieur (la société, l’éducation, la morale…) au travers de mes pensées.

Faire le silence intérieur c’est aller à la rencontre de son « intérieur », son intelligence créative, sa puissance souveraine et se séparer de « l’extérieur » , des influences de la société notamment.

En fait, aller à la rencontre du silence intérieur c’est se retrouver, c’est recontacter son être profond.

La décision ultime que propose le silence intérieur c’est de couper petit à petit les ponts avec toutes les influences extérieures et se connecter à son savoir intérieur.

Votre être intérieur, votre intuition sait ce qui est juste pour vous.

L’extérieur vous propose ou essaie de vous imposer de modèles de pensées.

Libre à vous de les filtrer et d’imposer votre savoir intime.

Alors acceptez, à votre rythme, de vous diriger dans cet espace à l’intérieur de vous qui sait ce qui est juste pour vous.

Faire le silence intérieur c’est changer de fréquences de station de radio : c’est passer de radio connu à canal inconnu.


Prenez soin de votre être...de l'intérieur de votre être


1 site web à votre disposition pour en savoir plus :

🌏 www.soin-de-soi.fr


N'hésitez pas à me suivre également sur Facebook, Youtube et Google+


Pour prendre rendez-vous 📱 06 85 42 59 26


Bruno BERNARD - Accompagnateur en bien être

Formateur « Bien-être au travail »

0 vue

Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé de mon actualité, mes derniers articles et mes offres en avant-première !

En vous inscrivant sur notre site, vous acceptez que votre adresse mail soit utilisée par nos services marketing.
Si à n’importe quel moment vous souhaitez vous désinscrire et ne plus recevoir d’e-mails, des instructions de désabonnement détaillées sont incluses en bas de chaque e-mail.
Bruno Bernard - Coach et accompagnateur en bien-être

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux

  • Facebook - Coach en cabinet
  • Profil linkedin Bruno BERANRD

BRUNO BERNARD

COACH BIEN-ÊTRE

7, chemin de la Pâture

25320 Boussières

Tél.: 06 85 42 59 26

contact@soin-de-soi.fr

Les paiements en toute sécurité avec

www.soin-de-soi.fr

© 2018 Copyright - Bruno BERNARD - Tous droits réservés

Mentions Légales | Politique de confidentialité

Ce site vous plait ? Il a été réalisé par MISTERPLUSDESIGN

Contacter le webmaster